Basho (1644-1694), haïkus

Publié le

Sur une branche morte
Les corbeaux se sont perchés
Soir d'automne.

Paix du vieil étang.
Une grenouille plonge.
Bruit de l'eau.

Brume et pluie.
Fuji caché. Mais maintenant je vais
Content.


Le printemps passe.
Les oiseaux crient
Les yeux des poissons portent des larmes.



Le vent d'automne
Plus blanc
Que les pierres de la colline rocheuse.



Le croissant éclaire
La terre brumeuse.
Fleurs de sarrasin.

Publié dans Textes divers

Commenter cet article