Règles du théâtre classique (outil pour la dissertation n°2)

Publié le

Elles sont inspirées d'Aristote, et résumées ainsi par Boileau, dans son Art Poétique (1674) :

Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli
Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli.
(chant 3, v.45-46)

Autrement dit :
- Unité de lieu : comme son nom l'indique...
- Unité de temps : l'action doit se dérouler, grosso modo, en 24 heures(chez Aristote, on trouve l'idée d'"une révolution du soleil")
- Unité d'action : une action unique doit servir de fil directeur à la pièce. Toutes les autres actions doivent lui être subordonnées.


Par ailleurs, deux autres grands principes régissent le théâtre classique :
- La règle de bienséance : le spectateur ne doit pas être choqué. Les scènes violentes et/ou intimes se déroulent donc en coulisses, et nous sont rapportées sous forme de récit (un témoin de la scène vient la raconter aux autres personnages - et au spectateur par la même occasion).

- La catharsis : principe présent chez Aristote. On peut le résumer, dans le théâtre classique, par l'idée que le spectateur doit être touché, se sentir concerné par l'action, ce qui permet une purgation des passions (au sens moral).
En réalité, chez Aristote, tout cela est bien plus complexe...


NB : pour ce qui est de la question des genres chez Aristote, je vous renvoie au fameux cours d'Antoine Compagnon, que vous trouverez ici :
http://www.fabula.org/compagnon/genre.php


Publié dans Dissertation

Commenter cet article